Sept équipes de l’Est espèrent retourner en séries éliminatoires

vendredi 2013-09-13 / 8:00
Adam Kimelman  - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

LNH.com continue son survol de la saison 2013-14, qui comprend une analyse en profondeur des 30 équipes au cours du mois de septembre.

Se qualifier pour les séries de la Coupe Stanley dans l’Association de l’Ouest s’est révélé être très ardu pour les Blue Jackets de Columbus, eux qui n’ont participé au tournoi printanier qu’une seule fois en 13 ans d’existence.

Seront-ils aidés par leur déménagement dans l’Association de l’Est?

Les Blue Jackets sont l’une des sept formations qui évolueront dans l’Association de l’Est la saison prochaine à avoir raté les séries éliminatoires en 2013. Ces sept malheureuses équipes se demandent depuis la fin du mois d’avril ce qu’elles peuvent faire afin de renverser leur situation.

Comme les camps d’entraînement s’ouvrent cette semaine, LNH.com explique aux partisans des sept équipes qui ont été déçus la saison dernière les raisons pour lesquelles ils peuvent espérer voir leurs favoris participer aux séries éliminatoires en 2013-14.

BLUE JACKETS DE COLUMBUS

Saison dernière : 24-14-7, 55 points, à égalité au huitième rang dans l’Ouest, mais ont terminé neuvième en vertu du bris d’égalité

L’histoire de leur saison : Les Blue Jackets ont remporté huit de leurs neuf dernières parties afin de rejoindre le Wild du Minnesota au huitième rang dans l’Ouest, mais comme ils comptaient trois victoires de moins en temps réglementaire et en prolongation, ils ont terminé au neuvième échelon.

Changements apportés au cours de la saison morte : À sa première expérience sur le marché des joueurs autonomes à titre de directeur général, Jarmo Kekalainen a réussi un coup d’éclat alors qu’il s’est entendu avec l’attaquant Nathan Horton sur les modalités d’un contrat d’une durée de sept ans et d’une valeur de 37,1 millions $. Kekalainen croit cependant qu’il vaut la peine d’attendre, puisque Horton amorcera probablement sa saison au mois de décembre. Il s’est aussi occupé du cas de son gardien Sergei Bobrovsky, accordant au joueur autonome avec compensation un contrat de deux ans. Les Blue Jackets ont aussi ajouté de la profondeur sur leurs deux derniers trios en mettant sous contrat l’attaquant Jack Skille.

Un retour en séries est possible, car... : Les Blue Jackets comptent sur le lauréat du trophée Vézina en Bobrovsky, et sur une brigade défensive solide à laquelle pourrait s’ajouter Ryan Murray, le deuxième joueur sélectionné au repêchage 2012 de la LNH. Ce dernier est parfaitement remis de la blessure à l’épaule qui a mis fin à sa saison 2012-13 en novembre. Columbus pourra aussi profiter d’une saison complète du marqueur étoile Marian Gaborik. Les Blue Jackets ont adopté un style hargneux à titre de négligés la saison dernière, et cela les a presque conduits en séries. Maintenant qu’ils ont déménagé dans l’Association de l’Est, et qu’ils profitent d’un voyagement allégé, une deuxième participation à la grande danse du printemps semble plus accessible que jamais.

FLYERS DE PHILADELPHIE

Saison dernière : 23-22-3, 49 points, à six points du huitième rang dans l’Est

L’histoire de leur saison : Les Flyers ont connu beaucoup de difficultés en mars, et lorsqu’ils ont finalement connu leur plus longue séquence victorieuse de la campagne, quatre gains consécutifs au cours de la première semaine d’avril, ils ont enchaîné avec une série de quatre défaites de suite et ont raté les séries pour la deuxième fois depuis 1994.

Changements apportés au cours de la saison morte : Afin de libérer de l’espace sous le plafond salarial, les Flyers ont utilisé leurs deux rachats sans pénalité pour racheter les contrats de l’attaquant Daniel Brière et du gardien Ilya Bryzgalov. Grâce à ces économies, ils ont pu acquérir le défenseur Mark Streit des Islanders de New York et lui accorder un contrat de quatre saisons. Le gardien Ray Emery a accepté un pacte d’un an et partagera le filet avec Steve Mason. Et lorsque Vincent Lecavalier a, de manière surprenante, fait son apparition sur le marché des joueurs autonomes, les Flyers se sont empressés de lui offrir un contrat de cinq saisons. Les Flyers ont aussi invité à leur camp d’entraînement Hal Gill, qui cherchera à obtenir un contrat.

Un retour en séries est possible, car... : En misant sur le duo composé d’Emery et de Mason pour remplacer Bryzgalov, qui ne laissait personne indifférent, les Flyers se retrouvent dans une situation similaire à celle qu’a connue Emery avec Corey Crawford alors qu’il évoluait à Chicago. Cette situation n’a certainement pas nui aux Blackhawks. L’ajout de Lecavalier à Claude Giroux et Sean Couturier donne aux Flyers une profondeur et du talent au centre. Philadelphie possède beaucoup de joueurs doués à l’attaque, et si les blessures qui ont décimé leur brigade défensive la saison dernière -- six vétérans défenseurs ont terminé la campagne sur la liste des blessés – peuvent être évitées, un retour en séries éliminatoires est fortement envisageable.

DEVILS DU NEW JERSEY

Saison dernière : 19-19-10, 48 points, à sept points du huitième rang dans l’Est

L’histoire de leur saison : Une séquence de dix parties sans connaître la victoire qui s’est échelonnée de la fin du mois de mars au milieu du mois d’avril a fait plonger les Devils de la sixième à la 11e place de l’Association de l’Est, et ils n’ont jamais pu s’en remettre.

Changements apportés au cours de la saison morte : L’été a commencé sur une bonne note lorsque l’équipe a pris tout le monde par surprise et a fait l’acquisition du gardien Cory Schneider des Canucks de Vancouver. Cependant, les choses se sont gâtées lorsque David Clarkson a profité de son autonomie pour s’entendre avec les Maple Leafs de Toronto. Quelques jours plus tard, Ilya Kovalchuk annonçait sa retraite de la LNH, trois ans après avoir conclu une entente de 15 saisons. L’équipe a ajouté les attaquants Jaromir Jagr, Ryane Clowe, Michael Ryder et Rostislav Olesz par le biais du marché des joueurs autonomes afin de combler ces pertes. L’équipe a aussi accordé une nouvelle entente au défenseur Marek Zidlicky, ce qui lui a permis d’échanger le vétéran défenseur Henrik Tallinder aux Sabres de Buffalo en retour d’un attaquant des ligues mineures.

Un retour en séries est possible, car... : Avec Schneider et le futur membre du Temple de la renommée Martin Brodeur, les Devils comptent sur le meilleur duo de gardiens de la ligue, et ce tandem pourra faire oublier quelques carences à l’offensive. De plus, la relève n’est pas complètement inexistante en attaque. Adam Henrique a connu une baisse de production par rapport à sa saison recrue en 2011-12, mais il a maintenu un rythme qui lui aurait permis d’amasser 21 buts pendant une campagne de 82 rencontres, ce qui est mieux que sa récolte de 16 buts à sa première année. Jagr a toujours le talent pour contribuer sur l’un des deux premiers trios et en avantage numérique. Si Clowe ne souffre plus des commotions cérébrales qui l’ont ralenti la saison dernière, il peut être un attaquant de puissance dominant qui peut adéquatement remplacer Clarkson. Ajoutez à ces joueurs Ryder, Patrik Elias, Travis Zajac et Dainius Zubrus, et les Devils pourront assembler au moins deux très bons trios. Ajoutez à cela leur talent devant la cage, et un retour aux séries d’après-saison ne serait pas surprenant.

SABRES DE BUFFALO

Saison dernière : 21-21-6, 48 points, à sept points du huitième rang dans l’Est

L’histoire de leur saison : Les Sabres ont connu une bonne fin de saison, remportant huit de leurs douze derniers matchs, mais cela ne leur a pas permis d’effacer leur horrible début de saison.

Changements apportés au cours de la saison morte : Le directeur général des Sabres Darcy Regier a passé la majeure partie de la saison morte à renflouer sa défensive. Au dernier repêchage, il a sélectionné avec ses deux choix de première ronde deux défenseurs format géant, Rasmus Ristolainen (6 pieds 4 pouces, 207 livres) et Nikita Zadorov (6 pieds 5 pouces, 221 livres), et il semble disposé à donner une chance à ces deux jeunes de percer l’alignement dès cette saison. De plus, l’équipe a ramené dans son giron le vétéran défenseur Henrik Tallinder, qui a disputé ses huit premières saisons dans la LNH avec les Sabres.

Un retour en séries est possible, car... : L’entraîneur Ron Rolston a tellement rehaussé le niveau de jeu des Sabres à la fin de la dernière campagne, qu’ils sont passés bien près d’être inclus dans les discussions concernant une participation en séries. Le retour de Tallinder devrait aider Tyler Myers à retrouver la forme qu’il affichait alors que les deux joueurs faisaient la paire au cours de la saison recrue de Myers. L’équipe compte toujours sur un gardien qui appartient à l’élite de sa profession en Ryan Miller, ainsi que sur une dynamo offensive en Thomas Vanek. Si d’autres attaquants de talent des Sabres peuvent rebondir, Buffalo a ce qu’il faut pour s’emparer de l’un des deux derniers rangs qui donnent accès aux séries éliminatoires dans l’Est.

HURRICANES DE LA CAROLINE

Saison dernière : 19-25-4, 42 points, à 13 points du huitième rang dans l’Est

L’histoire de leur saison : Les Hurricanes étaient en tête de la Division Sud-Est le 3 mars lorsque le gardien Cam Ward a subi une blessure au genou qui a mis fin à sa saison. En son absence, la Caroline a maintenu une fiche de 7-17-3.

Changements apportés au cours de la saison morte : Le DG Jim Rutherford a renforcé son équipe en commençant par l’arrière au cours de l’été. Il a consenti un contrat à Anton Khudobin pour qu’il remplace Dan Ellis à titre d’adjoint à Ward. Afin d’améliorer sa ligne bleue, il a échangé Jamie McBain et un choix au repêchage aux Sabres de Buffalo pour obtenir Andrej Sekera, et il a offert une entente au joueur autonome Mike Komisarek après que ce dernier eut été racheté par les Maple Leafs de Toronto. Joe Corvo, qui a mené les défenseurs de l’équipe l’an dernier avec une récolte de 17 points, a quitté la Caroline pour se joindre aux Sénateurs d’Ottawa. Bobby Sanguinetti, Marc-André Bergeron et Marc-André Gragnani sont d’autres défenseurs qui ne seront pas de retour avec l’équipe.

Un retour en séries est possible, car... : Les Hurricanes étaient une équipe de première place avant que Ward ne se blesse, mais les choses se sont rapidement détériorées pendant son absence. Il est maintenant en santé, et avec Khudobin pour le seconder, l’entraîneur Kirk Muller pourra miser sur une option fiable s’il veut donner un congé à son gardien numéro un. La Caroline devrait être meilleure défensivement avec l’arrivée de Komisarek et de Sekera. Puisque Eric Staal est de retour en santé à la suite de la blessure au genou qu’il a subie aux Championnats du monde, les Hurricanes pourront encore une fois compter sur l’un des meilleurs trios de la LNH. En effet, Staal, Alexander Semin et Jiri Tlusty ont uni leurs efforts pour inscrire 54 buts la saison dernière. Ils seront appuyés par un groupe de joueurs qui comprend Jordan Staal, Jeff Skinner et le premier choix de l’équipe en 2013 Elias Lindholm, qui devrait amorcer la campagne avec les Hurricanes. Malgré la perte de Joni Pitkanen pour toute la saison, les améliorations apportées à la défensive et le retour en santé de Ward devraient permettre à la Caroline d’être dans la course pour l’une des dernières places permettant de participer aux séries éliminatoires dans l’Est.

LIGHTNING DE TAMPA BAY

Saison dernière : 18-26-4, 40 points, à 15 points du huitième rang dans l’Est

L’histoire de leur saison : Le Lightning a remporté six de ses sept premières parties, mais a conservé un dossier de 12-25-4 après cela.

Changements apportés au cours de la saison morte : Le Lightning a terminé la campagne au troisième rang du circuit au chapitre des buts marqués en saison régulière, mais les mouvements de personnel les plus importants effectués par le directeur général Steve Yzerman visaient à améliorer l’offensive. L’équipe a racheté le contrat de son capitaine de longue date Vincent Lecavalier à l’aide de l’un de ses rachats sans pénalité, et a utilisé l’espace ainsi libéré sous le plafond salarial pour embaucher le joueur autonome Valtteri Filppula pour une durée de cinq ans. Avec le troisième choix au total au repêchage 2013, le Lightning a sélectionné l’ailier droit Jonathan Drouin, qui a été nommé le joueur de l’année dans la Ligue canadienne de hockey l’an dernier. Ce dernier pourrait amorcer la saison 2013-14 sur le premier trio à Tampa Bay.

Un retour en séries est possible, car... : Le défenseur Radko Gudas n’est pas le joueur le plus connu de la ligue, mais lorsqu’il a été promu de la Ligue américaine de hockey la saison dernière, il a apporté un élément de robustesse qui manquait à l’équipe, et il a contribué à diminuer le nombre de buts accordés par rencontre (3,12 buts par match en 25 rencontres avant son arrivée, et 3,00 buts par match lorsqu’il est dans la formation). Le Lightning bénéficiera aussi de la lutte que se livreront les gardiens Anders Lindback et Ben Bishop tout au long de l’année pour le poste de gardien numéro un. Même avec le départ de Lecavalier, l’attaque du Lightning sera très menaçante alors que Steven Stamkos sera probablement dans la course pour un autre trophée Maurice Richard, et que Martin Saint-Louis, qui ne vieillit pas, partagera son savoir avec le surdoué Drouin. L’ajout de Filppula rend le Lightning plus jeune et potentiellement plus talentueux. L’entraîneur Jon Cooper a connu beaucoup de succès au cours de sa carrière, et il n’existe aucune raison de croire qu’il ne poursuivra pas dans cette voie à sa première saison complète à la barre du Lightning.

PANTHERS DE LA FLORIDE

Saison dernière : 15-27-6, 36 points, à 19 points du huitième rang dans l’Est

L’histoire de leur saison : Une vague sans fin de blessures a empêché les Panthers de mettre sur la glace l’alignement qui leur a permis de remporter le titre de la Division Sud-Est en 2011-12, et la Floride a terminé au dernier rang du classement général pour la première fois de son histoire.

Changements apportés au cours de la saison morte : La plus grosse perte est celle du vétéran Stephen Weiss qui a profité de son autonomie pour s’entendre avec les Red Wings de Détroit après avoir passé 11 saisons en Floride. Le gardien José Théodore et l’attaquant Peter Mueller n’ont pas reçu d’offre de la part des Panthers. Pour combler le vide laissé au sein des deux premiers trios, la Floride a sélectionné au deuxième rang du repêchage 2013 le centre finlandais Aleksander Barkov, en espérant que ce joueur imposant et talentueux puisse devenir un rouage important de l’équipe dès cette année. Le vétéran Scott Gomez a accepté une entente d’une saison et Brad Boyes, qui a bien rebondi en 2012-13 avec les Islanders de New York aura la chance de se faire valoir au camp d’entraînement à titre d’invité.

Un retour en séries est possible, car... : Le directeur général des Panthers Dale Tallon a choisi de garder sa formation pratiquement intacte cet été, puisqu’il croit que l’avalanche de blessures qui a frappé l’équipe est la principale raison qui explique sa dégringolade au classement. Tallon est aussi prêt à confier les rênes de l’équipe à plusieurs jeunes joueurs, en commençant par l’espoir de premier plan Jacob Markstrom, qui se verra confier le poste de numéro un cette année. L’ajout de Barkov à un groupe d’attaquants qui comprend déjà le lauréat du trophée Calder Jonathan Huberdeau et le choix de première ronde de 2010 Nick Bjugstad jette les bases d’une ascension rapide au classement.

Suivez Adam Kimelman sur Twitter : @NHLAdamK

HAUT DE PAGE