Sept situations à suivre à l’ouverture des camps de la LNH

mardi 2013-09-10 / 12:35
Tal Pinchevsky  - Journaliste LNH.com

Alors que les camps d’entraînement de la LNH s’apprêtent à s’ouvrir, chaque équipe peut aspirer à la Coupe Stanley, et chaque joueur possède le potentiel de connaître la meilleure saison de sa carrière. Des joueurs se joignent à de nouvelles équipes et des batailles se dessinent pour certains postes, mais voici sept questions que se posent les partisans de partout dans la LNH :

Qui évoluera sur le premier trio à Anaheim?

Lorsque les Ducks d’Anaheim ont échangé l’attaquant Bobby Ryan aux Sénateurs d’Ottawa au cours de l’été, ils ont créé un poste vacant aux côtés des joueurs étoiles Ryan Getzlaf et Corey Perry. Ce poste à l’aile droite n’a toujours pas été pourvu, et l’entraîneur Bruce Boudreau pourra faire son choix parmi un éventail intéressant de joueurs, allant du premier choix de l’équipe en 2010 Emerson Etem au futur membre du Temple de la renommée Teemu Selanne.

« Je crois qu’il s’agissait d’une bonne transaction », a déclaré Getzlaf au LNH.com lorsqu’il a été questionné à propos de l’échange de Ryan. « Nous comptons sur plusieurs jeunes qui ont très bien fait l’an dernier, et qui ont acquis une précieuse expérience. Nous nous attendons à davantage d’eux cette saison. »

Qui sera le gardien numéro un à Toronto?

La bataille devant le filet chez les Maple Leafs de Toronto devrait être l’une des intrigues les plus intéressantes dans la LNH au cours des camps d’entraînement.

James Reimer a connu une excellente saison 2012-13 avec les Maple Leafs, remportant 19 victoires en plus d’afficher un pourcentage d’arrêts de ,924, aidant ainsi Toronto à participer aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois depuis 2004. Cependant, l’acquisition de Jonathan Bernier des Kings de Los Angeles a mis la table pour une lutte pour le poste de gardien partant.

« Certains facteurs peuvent intervenir en cours d’année qui vont nous forcer à effectuer un changement, a souligné l’entraîneur Randy Carlyle. Mais dans l’ensemble, le gardien qui gagne sera devant le filet. »

Est-ce qu’Alain Vigneault peut stimuler l’attaque des Rangers?

Malgré le fait qu’ils comptent dans leurs rangs des marqueurs talentueux tels que Rick Nash et Brad Richards, les Rangers de New York ne représentaient pas exactement une puissance offensive sous les ordres de l’ancien entraîneur John Tortorella. Les Rangers ont terminé la dernière campagne au 15e rang au chapitre des buts marqués et au 23e rang en avantage numérique.

Le nouvel entraîneur Alain Vigneault a prouvé que son style était davantage axé sur l’attaque au cours de son séjour avec les Canucks de Vancouver. Il est attendu de lui qu’il trouve les bonnes combinaisons de trios afin de stimuler l’offensive d’une équipe qui peut déjà compter sur une défensive solide et sur l’un des meilleurs gardiens de la LNH en Henrik Lundqvist.

Est-ce que les jeunes joueurs peuvent permettre à leurs formations de participer aux séries éliminatoires pour une deuxième saison de suite?

Il semble que les joueurs de la LNH sont de plus en plus jeunes chaque année. De jeunes joueurs talentueux ont aidé des équipes comme les Islanders de New York à mettre fin à leur absence en séries d’après saison l’an dernier, et des formations qui ont raté la grande danse du printemps espèrent que l’arrivée de leurs meilleurs espoirs leur permettra de participer aux séries le printemps prochain.

Les Jets de Winnipeg, toujours à la recherche d’une première apparition en séries depuis qu’ils ont quitté Atlanta en 2011, se tourneront vers le centre Mark Scheifele et le défenseur Jacob Trouba. Les Coyotes de Phoenix, qui n’ont pu terminer la saison dernière parmi les huit premières équipes dans l’Ouest après avoir participé à la finale d’association en 2012, donneront quant à eux une chance à Chris Brown et à Max Domi.

Cependant, l’équipe qui pourrait faire le plus de place à ses espoirs sera peut-être les Panthers de la Floride, pour qui évolue Jonathan Huberdeau, qui a mérité le trophée Calder même si son équipe n’a pu se qualifier pour les séries éliminatoires. Les Panthers, qui ont terminé la campagne 2012-13 au dernier rang du classement général après avoir remporté le titre de la division Sud-Est en 2011-12, pourraient inscrire dans leur alignement les noms d’Aleksander Barkov, le deuxième joueur sélectionné au repêchage 2013 de la LNH, Nick Bjugstad, Vincent Trocheck et Alex Petrovic.

Est-ce que Seth Jones peut aider la défensive de Nashville?

Les Predators de Nashville ont perdu une pièce importante de leur défensive lorsque le défenseur Ryan Suter a profité de son autonomie pour s’entendre avec le Wild du Minnesota en juillet 2012. Le défenseur recrue Roman Josi, originaire de la Suisse, a pris sa place à titre de partenaire de Shea Weber et, même s’il n’a pu jouer au niveau de Suter (un finaliste au trophée Norris), il a assez bien fait pour mériter une prolongation de contrat de sept ans.

Mais comme il est toujours difficile de s’assurer les services de jeunes défenseurs, les Predators n’ont pas hésité à sélectionner Seth Jones, le patineur classé au premier rang du classement final de la Centrale de dépistage de la LNH, lorsque ce dernier a glissé au quatrième rang à l’encan 2013. Si Josi poursuit sa progression et que Jones trouve son rythme rapidement, la ligne bleue des Predators pourrait être l’une des meilleures de la LNH.

Qui prendra la relève à l’attaque à Chicago?

Lorsque les Backhawks de Chicago ont mis la main sur la Coupe Stanley en 2010, ils n’ont pas eu beaucoup de temps pour célébrer avant de devoir échanger plusieurs membres de leur formation en raison des contraintes du plafond salarial. Chicago a de nouveau remporté le championnat le printemps dernier, mais a pu, cette fois-ci, retenir les services de la plupart des joueurs qui ont joué un rôle clé dans cette conquête.

Ils ont échangé le centre Dave Bolland aux Maple Leafs ainsi que Michael Frolik aux Jets, mais le directeur général Stan Bowman est parvenu à éviter une liquidation cet été. Il a même réussi à mettre sous contrat le héros des dernières séries éliminatoires Bryan Bickell, lui consentant une entente de quatre ans.

Les Blackhawks comptent aussi sur plusieurs espoirs de qualité dans leur système, notamment les attaquants Mark McNeill et Brandon Pirri, de même que Drew LeBlanc, qui s’est entendu avec Chicago à titre d’agent libre après avoir remporté le trophée Hobey Baker Memorial remis au meilleur joueur de la première division de la NCAA. Ces jeunes joueurs et d’autres espoirs croient avoir la chance de percer l’alignement.

Est-ce que Jonathan Drouin pourra combler la perte de Vincent Lecavalier?

En rachetant le contrat de Vincent Lecavalier avec l’un de ses rachats de contrat sans pénalité cet été, le Lightning de Tampa Bay n’a pas seulement perdu un attaquant qui évoluait sur l’un de leurs deux premiers trios. Il a aussi perdu le capitaine de la formation et le meneur de l’histoire de l’équipe au chapitre des buts. Il serait surprenant qu’un seul joueur puisse s’amener et remplacer instantanément tous les éléments qu’apportait Lecavalier à l’équipe.

Cependant, plusieurs regards seront tournés vers Jonathan Drouin, sélectionné par Tampa Bay au troisième rang au total du repêchage 2013 de la LNH. Drouin a récolté 105 points en 49 parties avec les Mooseheads d’Halifax dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, et il pourrait aider à comble le vide offensif laissé par le départ de Lecavalier après 14 saisons. En ce qui concerne le leadership de Lecavalier, le centre vedette Steven Stamkos et le champion pointeur en titre de la LNH Martin Saint-Louis vont vraisemblablement s’occuper de prendre la relève.