Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.

Jarome Iginla se sent chez lui à Boston

mercredi 2013-08-28 / 18:25 LNH.com

Il n’a pas fallu longtemps à Jarome Iginla pour se sentir chez lui.

Iginla a sauté sur la glace dans son uniforme noir et or pour la première fois mardi, participant à quelques exercices en compagnie de ses nouveaux coéquipiers des Bruins de Boston Tuukka Rask, David Krejci, Daniel Paille et Dennis Seidenberg au complexe d’entraînement de l’équipe à Wilmington au Massachusetts.

« Ce fut très agréable, et c’est bien d’être ici au complexe d’entraînement, d’avoir la chance de rencontrer certains joueurs de l’équipe et de se replonger dans le hockey », a indiqué au site Web des Bruins celui qui a été le capitaine des Flames de Calgary pendant de nombreuses années.

Les Bruins avaient tenté de mettre la main sur Iginla à l’approche de la date limite des transactions 2013 tôt au mois d’avril, mais ce dernier a préféré se joindre aux Penguins de Pittsburgh. Trois mois plus tard, et après que Boston ait balayé les Penguins dans la série finale de l’Association de l’Est, les Bruins se sont finalement entendus avec Iginla, qui était alors joueur autonome.

Iginla a indiqué qu’il avait reçu un accueil chaleureux de la part de ses nouveaux coéquipiers au cours de la saison morte.

« Ce sont des gars extraordinaires, a-t-il mentionné. À la seconde où j’ai signé mon contrat, ils ont été très accueillants, et j’ai beaucoup apprécié les messages textes et les appels que j’ai reçus de leur part. Je suis maintenant très heureux d’être ici, de commencer à m’intégrer et d’apprendre à les connaître davantage. »

L’une des raisons qui ont poussé Iginla à s’installer à Boston deux semaines avant le début du camp d’entraînement est qu’il sera ainsi plus facile pour sa famille d’effectuer la transition à leur nouveau domicile.

« [Mes] enfants commencent l’école [mercredi], alors je voulais arriver tôt, ce qui me permet de régler plusieurs petits détails comme apprendre le chemin qui mène au complexe d’entraînement et en connaître un peu plus le centre-ville de Boston. Cela me permet aussi d’avoir du plaisir et de relaxer, a-t-il déclaré. D’être ici deux semaines avant le camp d’entraînement me permet de me sentir à l’aise, et je l’apprécie beaucoup. »

Iginla a conclu un pacte d’un an avec les Bruins après avoir obtenu 33 points (dont 14 buts) la saison dernière avec Calgary et Pittsburgh. Auparavant, il avait marqué au moins 30 buts au cours de chacune des 11 saisons précédentes.

Il espère redevenir un marqueur de 30 buts, et il souhaite aider les Bruins à retourner en finale de la Coupe Stanley. Boston a remporté la Coupe en 2010 avant de s’incliner en six rencontres en finale au printemps dernier contre les Blackhawks de Chicago. Iginla a participé à la finale à une occasion au cours de sa carrière, lorsque les Flames ont été vaincus en sept parties par le Lightning de Tampa Bay en 2004.

Il désire contribuer de manière constante aux succès d’une équipe gagnante, lui qui n’avait pas participé aux séries éliminatoires depuis 2009 avec Calgary.

« Je connais plusieurs joueurs de l’équipe. Lorsqu’on leur parle, même à ceux qui ont déjà remporté la Coupe, on voit qu’ils sont déçus d’être passés si près l’an dernier. Ils veulent tous recommencer à jouer afin d’avoir la chance de tout gagner à nouveau, a expliqué Iginla. J’ai bien hâte de faire partie de cette équipe. »

HAUT DE PAGE