Tortorella fait le point sur la situation de Luongo

jeudi 2013-08-22 / 18:32 LNH.com

L’entraîneur des Canucks de Vancouver, John Tortorella, a affirmé avoir parlé à Roberto Luongo à de multiples reprises et il croit que le gardien est dans un bon état d’esprit pour commencer sa préparation en vue de la prochaine saison.

Dans un entretien publié dans le Vancouver Sun jeudi, Tortorella a été questionné à propos de ses contacts avec Luongo depuis qu’il est devenu entraîneur de l’équipe le 25 juin.

« Je ne veux pas entrer dans les détails, mais j’ai parlé à Roberto quatre fois », a dit Tortorella au journaliste Bred Ziemer via un appel téléphonique depuis le Wisconsin. « En fait, je lui ai parlé hier. Je vais vous dire, pour lui avoir parlé, il m’a affirmé qu’il travaillait très fort pour être en forme et être prêt pour cette saison.

« Il sait qu'il y a beaucoup de discussions et probablement beaucoup de questions à venir, avec la manière dont le tout s’est déroulé ici. Je pense qu’il est prêt pour cela et en fin de compte, il m’a dit : "Je veux juste jouer." »

Luongo a été à nouveau désigné comme le gardien numéro un des Canucks suite à l’échange de Cory Schneider aux Devils du New Jersey, le 30 juin. On a longtemps pensé que Luongo serait le joueur qui allait être échangé, ce qui a mené à des spéculations voulant que des ponts devaient être réparés.

Le propriétaire Francesco Aquilini, le directeur général Mike Gillis ainsi que Tortorella ont tous visité Luongo à son domicile situé en Floride.

« Je pense que c’est la chose la plus importante, s'il y a un conflit et que vous êtes mécontent au sujet de certaines choses, l’important à la base, et il le comprend, c’est qu’il joue pour ses coéquipiers, a dit Tortorella. Ce sont eux les gens les plus importants. 

« J'ai parlé à beaucoup de gens qui l'ont dirigé ​​et qui le connaissent et il a reçu un support incroyable sur le type de professionnel qu’il est. Vous n’avez pas à être heureux d’une tonne de choses différentes. Vous pouvez être heureux de ceci ou malheureux de cela, pourvu que vous soyez prêt à jouer. Je pense qu’il en est là. Donc je suis vraiment excité de là où il se situe mentalement. »

Luongo, 34 ans, a embauché de nouveaux agents, même s’il lui reste toujours neuf ans de contrat. Il n’a pas émis de commentaires depuis l’échange de Schneider, à l’exception de quelques uns livrés via son compte Twitter vérifié (@Strombone1).

Luongo a été invité au camp d’orientation de l’équipe olympique du Canada, qui aura lieu du 25 au 28 août. Les Canucks ont prévu d’amorcer leur camp d’entraînement le 11 septembre.

HAUT DE PAGE