Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.

L’embauche de Jaromir Jagr confirmée par les Devils

mardi 2013-07-23 / 17:00
Mike G. Morreale  - Journaliste LNH.com

Le directeur général des Devils du New Jersey Lou Lamoriello a rendu la chose officielle, mardi, quand il a annoncé la signature du vétéran ailier droit Jaromir Jagr au bas d’un contrat d’une saison.

Si les termes de l’entente n’ont pas été dévoilés par l’équipe, Sportsnet a rapporté que le contrat permettrait à Jagr de toucher la somme de 2 millions $ comme salaire de base en 2013-14. De plus, si Jagr apparaît dans au moins 45 rencontres, il ajoutera un montant de 2 millions $ en argent boni.

Jagr, qui a admis avoir démontré de l’intérêt envers au moins trois autres clubs, a affirmé que le fait d’avoir à faire moins de voyages, être familier avec l’Association de l’Est et l’opportunité de s’aligner avec les Devils sont trois raisons pour lesquelles il a décidé de signer.

« J’ai 41 ans et je n’ai pas beaucoup plus d’options, a dit Jagr en téléconférence. Peu d’équipes cherchent un attaquant de mon âge, spécialement avec la baisse du plafond salarial. Mon agent (Petr Svoboda) m’a demandé si j’étais prêt à jouer avec New Jersey et je l’étais. J’ai parlé avec Lou (Lamoriello) avant la retraite de (Ilya) Kovalchuk et également après.

« Je sentais que c’était encore plus important pour moi, de jouer au sein de l’alignement des Devils (suite à la retraite de Kovalchuk). »

Les Devils pourront certainement utiliser Jagr au sein de leur alignement. Le club a besoin d’un marqueur qui a fait ses preuves depuis le départ de Zach Parisé via le marché des joueurs autonomes en 2012 et la retraite surprise de Kovalchuk, plus tôt au cours du mois. Jagr a marqué 16 buts et ajouté 19 mentions d’aide la saison dernière.

Même avec Kovalchuk et David Clarkson, qui a été perdu via le marché des joueurs autonomes le 5 juillet, les Devils étaient au 28e rang au niveau des buts marqués et au 21e rang au niveau du pourcentage de réussite en avantage numérique, en route vers une 11e place dans l’Association de l’Est.

Jagr est classé au 34e rang dans l’histoire au chapitre des parties jouées (1391), au 10e rang pour les buts (681), au 12e rang pour les passes (1007) et au 8e rang pour les points (1688). La carrière de Jagr s’est déroulée sur 19 saisons avec six formations différentes, dont cinq au sein de l’Association de l’Est.

Jagr dit ne pas s’en faire avec les rigueurs d’un calendrier de 82 rencontres.

« Je sais que les gens vont dire que nous avons disputé une saison écourtée la saison passée, mais c’était une saison longue pour moi, a dit Jagr. En comptant mon passage en Europe, la saison régulière dans la LNH ainsi que les séries éliminatoires, je n’ai jamais autant disputé de rencontres en une saison. »

Jagr a disputé 34 rencontres pour HC Kladno en République tchèque lors de l’arrêt de travail, avant de disputer 67 parties de plus avec les Stars de Dallas et les Bruins de Boston.

« Je n’avais qu’une seule chose en tête cette année et c’était de demeurer dans la LNH, a affirmé Jagr. Je n’ai pas pensé à rejoindre la KHL du tout. Si j’avais eu à jouer ailleurs, j’aurais joué à Prague (République tchèque) à défaut de signer avec une équipe de la LNH. »

Il a été d’une grande influence pour plusieurs des jeunes joueurs des Flyers de Philadelphie au cours de la saison 2011-12, sa première dans la LNH après un exil de trois ans en Europe, alors qu’il a marqué 19 filets et amassé 45 points. Il a été tout aussi utile avec les Stars en 34 rencontres la saison dernière, amassant 14 buts et 26 points avant de passer aux Bruins via une transaction le 2 avril.

Le futur membre du Temple de la renommée du hockey a évolué au sein d’un trio formé de lui, Patrice Bergeron et Brad Marchand, plus tard en saison et lors de son passage à Boston en séries éliminatoires. Il a également évolué au sein de la première unité en supériorité numérique.

Si Jagr n’a pas marqué un seul filet en 22 parties des séries pour les Bruins, il a tout de même amassé 10 mentions d’aide et s’est classé quatrième dans son équipe avec 58 tirs au filet. Il est présentement sur une disette de 31 rencontres de suite sans marquer en séries, une séquence qui remonte à 2011-12, la plus longue disette de toute sa carrière.

Suivez Mike Morreale sur Twitter au: @mikemorrealeNHL

HAUT DE PAGE