Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.

Ilya Kovalchuk annonce sa retraite de la LNH

jeudi 2013-07-11 / 18:13
Adam Kimelman  - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Citant son désir de rentrer dans sa Russie natale, l’attaquant Ilya Kovalchuk des Devils du New Jersey a annoncé sa retraite de la LNH, jeudi.

« Cette décision est une chose à laquelle je pensais depuis longtemps, elle remonte au moment où je suis allé jouer en Russie pendant le lock-out, a dit Kovalchuk dans un communiqué émis par l’équipe. Même si j’ai décidé de revenir la saison dernière, Lou (Lamoriello, directeur général) était au courant de mon désir de rentrer à la maison et de me retrouver en compagnie de ma famille. La chose la plus difficile, pour moi, est de quitter les Devils du New Jersey, une grande organisation pour laquelle j’ai énormément de respect ainsi que pour les partisans qui ont été merveilleux avec moi. »

Lamoriello a expliqué que Kovalchuk, 30 ans, avait volontairement signé les papiers de retraite et que l’équipe avait annulé les 12 dernières saisons du contrat signé avec le joueur. L’annulation du reste de l’entente ouvre la porte pour Kovalchuk et lui permettra de jouer dans la KHL cette saison.

Kovalchuk, un joueur natif de Tver en Russie, a été le capitaine du SKA de Saint-Pétersbourg au cours du lock-out lors de la dernière saison. Il a cumulé 42 points en 36 rencontres.

Lamoriello a admis ne pas avoir été étonné de la décision de Kovalchuk, affirmant que les discussions avec Kovalchuk à ce sujet ont débuté en janvier, à la conclusion du lockout.

« Ceci remonte au moment du lockout et avant son retour, son idée de demeurer en Russie était déjà présente », a dit Lamoriello lors d’un appel conférence. « Il est arrivé ici un peu en retard pour le camp d’entraînement et par la suite, aucune conversation à ce propos n’a eu lieu durant le reste de la saison. Puis le tout a refait surface récemment et son désir était de se retirer de la LNH et la seule façon d’y parvenir était de signer volontairement les papiers de retraite, ce qu’il a fait. »

Lamoriello a dit avoir été informé de la décision de Kovalchuk, mais a refusé d’élaborer sur ce qui s’est dit : « Toute conversation entre moi et Ilya est confidentielle. »

Il a également affirmé qu’il se concentrait vers l’avenir, et ce dès maintenant.

« Je vais de l’avant, ajoute-t-il. Je ne pense pas du tout à ce qui vient tout juste de transpirer. Je ne vais pas laisser quoi que ce soit se mettre en travers de ce que j’ai à accomplir et me laisser distraire. »

Kovalchuk avait encore 12 saisons à écouler à l’entente de 15 ans et 100 millions $ paraphée avec les Devils du New Jersey en septembre 2010, contrat qui avait alors été remanié suite à une entente de 17 ans et 102 millions $ survenue quelques mois plus tôt. Ce contrat avait d’ailleurs été annulé par la LNH puisqu’il contrevenait aux exigences du plafond salarial.

Les Devils avaient alors été pénalisés d’une amende de 3 millions $ et de la perte de deux choix au repêchage, un de troisième ronde en 2011 et un premier choix entre 2011 et 2014, à la discrétion des Devils, choix qui a été repoussé à l’encan 2014.

Lamoriello n’a pas voulu commenter les discussions qu’il aurait pu avoir avec la ligue au sujet de la possibilité de recouvrer ce choix au repêchage.

Le départ de Kovalchuk libère plus de 6 millions $ dans la masse salarial des Devils, ce qui permet à la formation d’être davantage active sur le marché des joueurs autonomes. Mais les Devils auront à payer un montant qui se situe entre 250 000 $ et 300 000 $ par an, en frais liés aux contraintes du plafond salarial pour chacune des douze prochaines saisons à cause de la retraite de Kovalchuk.

« Présentement, nous avons simplement pris un pas de recul dans notre objectif, a dit Lamoriello. Nous avons juste à réévaluer les options et faire de notre mieux, mais nous serons prêts à jouer lorsque septembre arrivera. »

Kovalchuk quitte donc la LNH après 11 saisons où il a amassé 417 buts et 816 points en 816 parties. Sélectionné par les Thrashers d’Atlanta avec le tout premier choix du repêchage 2001 de la LNH, Kovalchuk a inscrit 29 filets lors de sa saison recrue en 2001-02, puis a marqué 30 buts où plus lors des neuf saisons suivantes, incluant une séquence de six saisons consécutives avec au moins 40 filets, entre 2002-03 et 2009-10.

Il a remporté le trophée Maurice « Rocket » Richard en 2003-04 en inscrivant 41 filets et a connu sa meilleure récolte avec une performance de 52 buts en 2005-06, amassant également un sommet personnel de 98 points.

Kovalchuk a été échangé aux Devils par les Thrashers le 4 février 2010, en compagnie du joueur Anssi Salmela et d’un choix de deuxième ronde au repêchage de 2010, en retour de Johnny Oduya, Niclas Bergfors, Patrice Cormier et des choix de premier et deuxième tour des Devils en vue du repêchage de 2010.

Sa meilleure saison avec New Jersey est survenue en 2011-12, alors qu’il a récolté 38 buts et amassé 83 points en 77 rencontres, puis a ajouté 19 points en 23 parties lors des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, aidant les Devils à atteindre la grande finale. C’est également la meilleure campagne des Devils sous l’ère Kovalchuk, qui prend fin après 222 matchs répartis sur quatre saisons, dont deux se sont soldées par une participation aux séries éliminatoires.

« Nous allons mettre la meilleure équipe possible sur la patinoire, a dit Lamoriello. C’est la chose la plus importante. Les partisans nous ont supportés dans les bons comme dans les mauvais moments, je sais qu’ils seront au rendez-vous. Ce n’est pas une décision prise par les Devils du New Jersey. »

HAUT DE PAGE