Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.

Mouvements de personnel des équipes de l’Association de l’Ouest

lundi 2013-07-08 / 13:12
Corey Masisak  - Journaliste LNH.com

Deux jours après l’ouverture du marché des joueurs autonomes de la LNH, presque toutes les équipes ont procédé à des changements, certains de ces changements étant plus importants que d’autres.

Voici un aperçu des décisions prises par chacune des équipes de l’Association de l’Ouest, et identifie les joueurs autonomes qui sont toujours à la recherche d’un emploi en 2013-14 :

DUCKS D’ANAHEIM

Les nouveaux venus : Jakob Silfverberg (AD), Stefan Noesen (AD), Saku Koivu (C) (renouvellement de contrat)

Ont quitté : Bobby Ryan (AG), Nate Guenin (D)

Toujours en quête d’un contrat : Radek Dvorak (AD), Jordan Hendry (D), Matthew Lombardi (C), Toni Lydman (C), Teemu Selanne (AD), David Steckel (C)

En résumé : L’échange de Ryan marque un tournant important pour l’organisation. Si Selanne revient disputer une saison de plus, les Ducks pourront toujours compter sur trois excellents attaquants (en plus de Ryan Getzlaf et de Corey Perry), mais il sera intéressant de voir à quel point Silfverberg pourra remplacer Ryan. D’autres jeunes attaquants, Emerson Etem en particulier, pourraient être prêts à évoluer sur les deux premiers trios. Si Lydman ne s’entend pas avec les Ducks, il est à souhaiter que Sami Vatanen ou Hampus Lindholm puisse combler le vide à la ligne bleue. Si le directeur général Bob Murray cherche à conclure une autre transaction, il pourra se servir de la profondeur dont il dispose devant le filet, lui qui compte également sur l’espoir de premier plan, et héros de la dernière conquête de la médaille d’or des États-Unis au Championnat mondial junior, John Gibson.

FLAMES DE CALGARY

Les nouveaux venus : Karri Ramo (G), Sean Monahan (C), Kris Russell (D), T.J. Galiardi (AG), Brian McGrattan (AD) (renouvellement de contrat), Chris Butler (D) (renouvellement de contrat)

Ont quitté : Miikka Kiprusoff (G), Roman Cervenka (C), Anton Babchuk (D)

Toujours en quête d’un contrat : Akim Aliu (AD), Steve Begin (AG)

En résumé : Les Flames ont entrepris une reconstruction avant la dernière date limite des transactions en avril, et n’ont pas été très actifs au cours des derniers jours. Ramo aura la chance de remplacer Kiprusoff à titre de gardien numéro un. Monahan, le sixième choix au total du dernier repêchage, et l’espoir Sven Baertschi devraient avoir la possibilité de se tailler un poste au prochain camp d’entraînement. Les Flames doivent toujours mettre sous contrat quelques joueurs autonomes avec compensation, notamment le centre Mikael Backlund et le défenseur T.J. Brodie. La formation albertaine a des besoins à toutes les positions, mais c’est souvent le cas lorsqu’une équipe est en reconstruction.

BLACKHAWKS DE CHICAGO

Les nouveaux venus : Nikolai Khabibulin (G), Bryan Bickell (AG) (renouvellement de contrat), Michal Handzus (C) (renouvellement de contrat), Michal Rozsival (D) (renouvellement de contrat), Nick Leddy (D) (renouvellement de contrat)

Ont quitté : Ray Emery (G), Viktor Stalberg (AG), Dave Bolland (C), Michael Frolik (AD), Rostislav Olesz (C), Steve Montador (D)

Toujours en quête d’un contrat : Henrik Karlsson (G), Jamal Mayers (AD)

En résumé : Les plus récents champions de la Coupe Stanley ont conservé les services de Bickell, leur élément le plus important parmi ceux qui allaient pouvoir se prévaloir de leur autonomie complète, mais ils ont échangé Bolland et Frolik afin de dégager l’espace nécessaire sous le plafond salarial. Stalberg n’était pas satisfait de la manière dont il avait été utilisé au cours des dernières séries éliminatoires, et il était peu probable qu’il revienne avec l’équipe, lui qui était joueur autonome sans compensation. Le joueur de centre Marcus Kruger, joueur autonome avec compensation, devra signer un nouveau contrat, mais dans l’ensemble, les Blackhawks devraient pouvoir entreprendre la défense de leur titre avec des effectifs similaires à l’an dernier, ce qui n’avait pas été le cas après leur dernière conquête en 2010-11. Les espoirs Jeremy Morin et Jimmy Hayes sont les principaux candidats pour pourvoir les postes disponibles, mais tous les joueurs clés seront de retour dans la ville des vents, et le DG Stan Bowman pourrait disposer d’assez d’espace sous le plafond salarial pour effectuer une acquisition ou deux. Chicago amorcera la prochaine campagne en tant qu’équipe à battre dans l’Ouest.

AVALANCHE DU COLORADO

Les nouveaux venus : Nathan MacKinnon (C), Nate Guenin (D), Nick Holden (D), André Benoît (D), T.J. Wyman (AD)

Ont quitté : Milan Hejduk (AD), Greg Zanon (D)

Toujours en quête d’un contrat : Chuck Kobasew (AD)

En résumé : MacKinnon se joint à un impressionnant groupe d’attaquants sur les trois premiers trios de l’Avalanche, dont Alex Tanguay, qui a été acquis dans le cadre d’une transaction quelques jours avant le dernier repêchage. La brigade défensive demeure un point d’interrogation, et les quelques joueurs mis sous contrat à cette position ne représentent pas la réponse à ces questions. Le Colorado peut compter sur de solides espoirs en défensive (Duncan Siemens, Tyson Barrie, Stefan Elliott), et des postes sont disponibles si certains d’entre eux prouvent qu’ils sont prêts au camp d’entraînement. Il est difficile d’évaluer le travail du gardien Semyon Varlamov en raison de toutes les blessures qui ont frappé l’équipe l’an dernier. Si les nouveaux dirigeants ne procèdent pas à d’autres mouvements de personnel, l’Avalanche pourrait disputer plusieurs parties à pointage élevé la saison prochaine.

STARS DE DALLAS

Les nouveaux venus : Tyler Seguin (C), Shawn Horcoff (C), Rich Peverley (C), Valeri Nichushkin (AD), Dan Ellis (G)

Ont quitté : Loui Eriksson (AD), Joe Morrow (D), Reilly Smith (AD), Philip Larsen (D), Richard Bachman (G), Eric Nystrom (AG)

Toujours en quête d’un contrat : Personne

En résumé : Une certaine thématique entoure les plus récentes acquisitions des Stars (un indice : regardez à quelle position évoluent les trois premiers joueurs de la liste ci-dessus). Le nouveau DG Jim Nill a constaté une grande faiblesse à Dallas, la profondeur à la position de centre, et n’a pas hésité longtemps avant d’y remédier, lui qui a peut-être mis la main sur les trois premiers centres de l’équipe en moins de 24 heurs en concluant deux transactions. Le jeune Cody Eakin aura aussi la chance de décrocher un poste sur l’un des trois premiers trios. Nichushkin devrait aussi avoir la chance de percer la formation, puisqu’il semble qu’il manque toujours un ailier pour compléter les deux premières lignes d’attaque. Le nouvel entraîneur Lindy Ruff disposera certes d’un alignement différent de celui qu’il avait sous la main lorsqu’il a accepté son emploi. Nill passera pour un génie si Seguin devient un joueur vedette.

OILERS D’EDMONTON

Les nouveaux venus : Andrew Ference (D), Boyd Gordon (C), Philip Larsen (D), Jason LaBarbera (G), Ryan Jones (AD) (renouvellement de contrat), Jesse Joensuu (AG)

Ont quitté : Shawn Horcoff (C), Nikolai Khabibulin (G), Yann Danis (G)

Toujours en quête d’un contrat : Mark Fistric (D), Darcy Hordichuk (AG), Theo Peckham (D), Lennart Petrell (AG), Jerred Smithson (C), Colten Teubert (D), Ryan Whitney (D), Éric Bélanger (C)

En résumé : Les Oilers se sont débarrassés d’un mauvais contrat, même si Horcoff était le capitaine de l’équipe, et ils se sont améliorés sur le plan défensif. Cette dernière facette du jeu représentait une lacune importante à Edmonton depuis quelques saisons déjà. Ference devrait être un bel ajout sur la deuxième paire de défenseurs, alors que Gordon devient immédiatement le meilleur attaquant défensif de l’équipe, en plus d’être leur joueur clé sur les mises en jeu. Les Oilers doivent toujours s’entendre avec les attaquants Sam Gagner et Magnus Paajarvi, tous deux joueurs autonomes avec compensation, en plus de dénicher un joueur ou deux qui pourraient évoluer sur les deux derniers trios. Il y a un léger surplus de défenseurs, sans même prendre en compte les espoirs Oscar Klefbom et Martin Marancin, qui tenteront tous deux de décrocher un poste au prochain camp d’entraînement. La question se répète encore une fois cette année à Edmonton : est-ce cette saison que les jeunes joueurs seront en mesure de faire de cette équipe un prétendant à la Coupe Stanley? En raison de la légère amélioration en défensive qui vient appuyer tous ces marqueurs redoutables, la réponse à cette question pourrait finalement être « Oui ».

KINGS DE LOS ANGELES

Les nouveaux venus : Jeff Schultz (D), Keaton Ellerby (D) (renouvellement de contrat)

Ont quitté : Rob Scuderi (D), Brad Richardson (AD)

Toujours en quête d’un contrat : Dustin Penner (AG), Anthony Stewart (AD)

En résumé : Pour la deuxième année consécutive, le DG Dean Lombardi n’a pas eu beaucoup de travail à faire au cours de la saison morte. Il doit principalement s’entendre avec quelques joueurs autonomes avec compensation, dont les défenseurs Jake Muzzin et Alec Martinez (les deux joueurs ont reçu des offres qualificatives). L’éclosion de Muzzin a rendu plus facile la décision de laisser partir Scuderi. Penner pourrait être de retour, mais les Kings ont fait l’acquisition de l’attaquant Matt Frattin dans le cadre de la transaction qui a envoyé le gardien de but Jonathan Bernier à Toronto, en plus de pouvoir compter sur quelques jeunes attaquants, notamment Tanner Pearson et Linden Vey, qui seront en mesure de compétitionner pour un poste régulier. Il est presque certain que Tyler Toffoli évoluera sur l’un des deux premiers trios si Penner quitte l’équipe. Lorsque les Kings ont remporté la Coupe Stanley en 2012, Lombardi s’est assuré de pouvoir garder le même noyau pendant plusieurs saisons, et ce noyau aura une chance de plus de mettre la main sur le précieux trophée cette année (et plusieurs autres si le capitaine Dustin Brown accepte une prolongation de contrat). Los Angeles est l’équipe à battre dans la division A, et sera vraisemblablement le principal adversaire des Blackhawks dans l’Ouest.

WILD DU MINNESOTA

Les nouveaux venus : Matt Cooke (AG), Nino Niederreiter (AD), Keith Ballard (D)

Ont quitté : Devin Setoguchi (AD), Matt Cullen (C), Justin Falk (D), Pierre-Marc Bouchard (AD), Cal Clutterbuck (AD)

Toujours en quête d’un contrat : Tom Gilbert (D)

En résumé : En raison de la panoplie de jeunes joueurs qui tenteront de mériter un poste, il était inévitable pour le Wild de laisser partir des joueurs de soutien dont le salaire était plus élevé. Il faut donner du crédit au DG Chuck Fletcher pour avoir été en mesure de mettre la main sur Niederreiter sans payer le gros prix, après deux campagnes plutôt turbulentes de « El Nino » avec les Islanders de New York. Cooke remplacera Clutterbuck, qui a quitté en retour de Niederreiter, et Ballard devrait faire sa place sur l’une des deux dernières paires de défenseurs. Dans l’état actuel des choses, le Wild peut maintenant être patient avec ses espoirs et les forcer à mériter leur place au sein de l’alignement, ou les laisser se développer dans les mineures. Ne soyez pas surpris si le Wild livre une chaude lutte à Saint-Louis pour la deuxième place de la division B derrière les Blackhawks. Cette formation compte trop de joueurs de talent pour que l’équipe régresse, même si quelques joueurs sont victimes de la guigne de la deuxième année. D’autres jeunes joueurs n’attendent qu’une chance pour prouver leur valeur.

PREDATORS DE NASHVILLE

Les nouveaux venus : Seth Jones (D), Viktor Stalberg (AG), Matt Cullen (C), Eric Nystrom (AG), Matt Hendricks (AG), Carter Hutton (G)

Ont quitté : Sergei Kostitsyn (AD), TJ Brennan (D)

Toujours en quête d’un contrat : Hal Gill (D), Jonathon Blum (D), Chris Mason (G), Brandon Yip (AD)

En résumé : Les Predators étaient très enthousiastes lorsqu’ils ont mis le grappin sur Jones au quatrième rang du dernier repêchage, et ils ont passé la journée d’ouverture du marché des joueurs autonomes à regarnir leur groupe d’attaquants. Stalberg et Cullen pourraient se voir confier un poste sur le deuxième trio, et Hendricks sera mis à contribution lors des tirs de barrage. Nashville ne sera jamais considérée comme une puissance offensive de la LNH, mais si Craig Smith et Colin Wilson connaissent des saisons à la hauteur de leur talent et que l’espoir de premier plan Filip Forsberg dispute une bonne saison recrue, l’attaque des Predators sera plus menaçante. L’arrivée de Jones et l’amélioration de Ryan Ellis pourraient toutefois faire de Nashville l’une des meilleures formations de la ligue pour générer de l’offensive depuis la ligne bleue. Ellis pourrait cependant être utilisé comme monnaie d’échange dans une transaction pour obtenir du renfort à l’attaque.

COYOTES DE PHOENIX

Les nouveaux venus : Mike Ribeiro (C), Mike Smith (G) (renouvellement de contrat), Thomas Greiss (G), Kyle Chipchura (C) (renouvellement de contrat)

Ont quitté : Boyd Gordon (C), Jason LaBarbera (G), Chris Conner (AD)

Toujours en quête d’un contrat : Nick Johnson (AD)

En résumé : Les Coyotes ont fait l’acquisition d’un potentiel centre numéro un en Ribeiro, et il est maintenant l’attaquant le mieux payé de l’équipe. Phoenix est maintenant solide au centre avec Ribeiro, Martin Hanzal et Antoine Vermette, mais manque quelque peu d’ailiers. L’un des centres pourrait donc être utilisé à l’aile, mais les Coyotes voudraient encore ajouter un ou deux autres ailiers à leur formation, même si les espoirs Chris Brown ou le premier choix de l’équipe au repêchage 2013 Max Domi, parviennent à se tailler un poste. Les choses sont plus précises à la ligne bleue, et la mise sous contrat de Smith signifie que les Coyotes seront encore une fois l’une des meilleures équipes défensives de la ligue. Parviendront-ils à marquer suffisamment de buts pour participer à nouveau aux séries éliminatoires? Il s’agit de la question la plus importante dans le désert.

SHARKS DE SAN JOSE

Les nouveaux venus : Tyler Kennedy (AD), Scott Hannan (D) (renouvellement de contrat)

Ont quitté : TJ Galiardi (AG)

Toujours en quête d’un contrat : Scott Gomez (C)

En résumé : On peut qualifier de calmes quelques équipes depuis une semaine, mais San Jose est dans une classe à part. Ils ont ajouté un ailier de troisième trio au repêchage avant d’en échanger un deux jours plus tard, et ils ont prolongé d’un an le contrat d’un défenseur de soutien. La nouvelle la plus importante concernant les Sharks est la prolongation de contrat du centre Logan Couture, mais ce dernier n’était pas admissible à l’autonomie avant douze autres mois. L’alignement est plutôt complet, et le DG Doug Wilson ne dispose que de très peu d’espace sous le plafond salarial, à moins qu’il ne se débarrasse de salaires. San Jose devrait logiquement donner une chaude opposition aux Canucks de Vancouver pour la deuxième place de la division A.

BLUES DE SAINT-LOUIS

Les nouveaux venus : Derek Roy (C), Maxim Lapierre (C), Keith Aucoin (C), Jordan Leopold (D) (renouvellement de contrat)

Ont quitté : Kris Russell (D), Andy McDonald (C), Jamie Langenbrunner (AD), Scott Nichol (C)

Toujours en quête d’un contrat : Personne

En résumé : Les Blues ont été plutôt discrets pendant la journée d’ouverture du marché des joueurs autonomes, mais ils ont cependant mis le grappin sur l’un des meilleurs joueurs de centre disponibles au cours de la deuxième journée en Derek Roy. De plus, il n’aura fallu qu’un contrat d’un an pour le convaincre de venir à Saint-Louis. Les décisions les plus importantes qui attendent les Blues dans les jours à venir sont les mises sous contrat de leurs joueurs autonomes avec compensation, notamment le défenseur numéro un de l’équipe Alex Pietrangelo, l’ailier droit Chris Stewart et le gardien Jake Allen. L’éclosion d’Allen la saison dernière pourrait signifier que l’un des deux gardiens établis de la formation, Jaroslav Halak ou Brian Elliott, pourrait être inclus dans une transaction afin d‘obtenir du renfort en attaque.

CANUCKS DE VANCOUVER

Les nouveaux venus : Brad Richardson (AD), Yannick Weber (D), Mike Santorelli (C)

Ont quitté : Maxim Lapierre (C), Keith Ballard (D), Cory Schneider (G)

Toujours en quête d’un contrat : Andrew Alberts (D), Cam Barker (D), Manny Malhotra (C), Mason Raymond (AG)

En résumé : Les Canucks ont finalement réglé leur problème devant le filet, mais pas de la manière dont la plupart des gens le prévoyaient. Ce faisant, ils n’ont pas obtenu de renfort immédiat pour leur formation, à moins que le neuvième choix au dernier repêchage, Bo Horvat, ne parvienne à percer l’alignement au prochain camp d’entraînement. Vancouver manque de profondeur sur les ailes, et la situation serait encore pire si David Booth et/ou Chris Higgins ne retrouvent pas leur forme d’il y a quelques années. Le DG Mike Gillis doit toujours s’entendre avec le joueur autonome avec compensation Chris Tanev, mais sinon l’alignement actuel ressemble beaucoup à celui que le nouvel entraîneur John Tortorella aura sous la main lors du prochain camp, à moins que ne soit conclue une autre transaction.

JETS DE WINNIPEG

Les nouveaux venus : Devin Setoguchi (AD), Michael Frolik (AD), Adam Pardy (D), Grant Clitsome (D) (renouvellement de contrat), Al Montoya (G) (renouvellement de contrat)

Ont quitté : Personne jusqu’ici

Toujours en quête d’un contrat : Nik Antropov (C), Ron Hainsey (D), Derek Meech (D), Antti Miettinen (AG), Kyle Wellwood (C)

En résumé : Les Jets disposent de beaucoup de marge de manœuvre sous le plafond salarial, mais leur alignement est loin d’être complet. Ils n’ont pas moins de huit joueurs autonomes avec compensation à mettre sous contrat, mais l’espoir Alex Burmistrov semblerait considérer un retour en Russie. Si tous les autres joueurs autonomes avec compensation signent de nouvelles ententes, l’amélioration de l’équipe dépendra beaucoup du rendement des espoirs de premier plan Mark Scheifele (attaquant) et Jacob Trouba (défenseur). Setoguchi pourra contribuer à l’attaque, mais la brigade défensive ne devrait pas représenter une force de l’équipe, à moins que Trouba ne soit déjà prêt à passer beaucoup de temps sur la patinoire contre les meilleurs éléments adverses. Le gardien Ondrej Pavelec devra à nouveau disputer la majeure partie des rencontres cette saison.

HAUT DE PAGE