Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.

Treize potentiels joueurs autonomes sans compensations qui devraient attirer l’attention

mercredi 2013-07-03 / 1:52
Dan Rosen  - Journaliste Principal NHL.com

La folie de l’ouverture du marché des joueurs autonomes devrait s’amorcer à 12 h 00 HE vendredi, et alors que chaque équipe a droit à deux rachats de contrat cet été, d’autres joueurs intrigants devraient s’ajouter à tous ceux qui deviendront libres comme l’air.

Voici 13 des potentiels joueurs autonomes sans restrictions les plus prisés qui pourraient tester le marché vendredi (classés en ordre alphabétique):

Daniel Brière

Racheté par les Flyers de Philadelphie, Brière est âgé de 35 ans et vient de connaître sa pire saison en plus de 10 ans avec 16 points et un différentiel de moins-13 en 34 matchs. Cependant, peu d’attaquants ont autant excellé que lui en séries éliminatoires.

Il a amassé 109 points en 108 matchs des séries depuis le début de sa carrière, incluant 30 points en 23 rencontres lors de l’ascension des Flyers jusqu’en finale de la Coupe Stanley en 2010.

Brière intéresserait plusieurs équipes selon des sources, et ses performances en séries y seraient pour beaucoup. Il avait également connu une saison de 34 buts il y a deux ans.

Ilya Bryzgalov

Il sera intéressant de voir si une équipe prendra une chance avec l’excentrique ancien gardien des Flyers, qui a été racheté même s’il restait encore sept ans et 35,5 millions $ à son contrat de neuf ans et 51 millions $.

Bryzgalov est surtout reconnu pour son honnêteté brutale, ses opinions un peu folles, ses intérêts et croyances uniques ainsi que ses querelles avec les médias de Philadelphie. Il a également signé 52 gains en deux saisons, mais il n’a pas été en mesure de mener les Flyers en séries éliminatoires en 2012-13, lorsqu’il a pris part à 40 des 48 rencontres et qu’il a affiché une moyenne de buts alloués de 2,79 avec un pourcentage d’efficacité de ,900.

Les Oilers d’Edmonton auraient poussé pour mettre la main sur Cory Schneider avant que les Canucks de Vancouver ne l’échangent aux Devils du New Jersey, alors peut-être seront-ils dans la course pour Bryzgalov. Evgeni Nabokov appartient toujours aux Islanders de New York, alors il serait possible que l’équipe fasse une offre à Bryzgalov si elle n’accorde pas de nouveau contrat à Nabokov.

David Clarkson

Clarkson vient de marquer 15 buts en 48 matchs en 2012-13 et avait inscrit 30 filets en 80 rencontres en 2011-12. Il est fiable et résistant, lui qui n’a raté que deux matchs au cours des trois dernières campagnes. Son contrat de trois ans et 8 millions $, qui vient de se terminer, s’est avéré être en quelque sorte une aubaine pour un marqueur de 30 buts qui possède un aspect physique à son jeu.

Les Devils veulent garder Clarkson, mais il est possible qu’il teste le marché des joueurs autonomes le 5 juillet pour avoir une idée de sa valeur. Pour donner un exemple, Clarkson est une option un peu moins coûteuse que Nathan Horton. Clarkson est originaire de Toronto et les Maple Leafs pourraient avoir besoin d’un joueur comme lui.

Ryane Clowe

Clowe, un robuste ailier gauche, a subi plusieurs commotions au cours de sa carrière, mais lorsqu’il est en santé il est un attaquant capable d’évoluer sur les deux premiers trios, en plus d’être connu pour bien performer en séries éliminatoires.

Les Rangers de New York aimeraient accorder une prolongation de contrat à Clowe, mais ils pourraient ne pas réussir à le faire en raison de leur manque d’espace sur la masse salariale et du fait que Derek Stepan, Carl Hagelin, Ryan McDonagh et Justin Falk ont tous besoin d’un nouveau contrat. Clowe vient de compléter un contrat de quatre ans au cours duquel il touchait 3,625 millions $ annuellement.

Clowe a amassé 19 points en 40 matchs avec les Sharks de San Jose et les Rangers en 2012-13. Il avait marqué trois buts et récolté cinq aides en 12 rencontres avant de passer aux Rangers, mais était blessé pendant la majeure partie des séries et n’a participé qu’à deux des 12 matchs de New York ce printemps. Il totalise 46 points en 70 matchs des séries depuis le début de sa carrière.

Pascal Dupuis

Dupuis a tellement bien fait sur le trio de Sidney Crosby qu’il s’est peut-être rendu lui-même trop cher pour les Penguins. Il a marqué 20 buts en 48 rencontres en 2012-13 après en avoir inscrits 25 en 82 matchs la saison précédente. Dupuis, qui touchait 1,5 million $ par année au cours des deux dernières campagnes, l’a fait sans être utilisé régulièrement sur le jeu de puissance.

Il essaie de négocier pour demeurer à Pittsburgh, mais il veut un contrat à long terme et ce sera difficile pour les Penguins de lui en accorder un en ce moment, alors que Evgeni Malkin, Kristopher Letang, Chris Kunitz et Brandon Sutter obtiendront ou devraient obtenir des augmentations salariales pour 2014-15. Autant Dupuis désire rester à Pittsburgh, autant cette ouverture du marché des joueurs autonomes pourrait être sa dernière chance de faire sauter la banque.

Andrew Ference

Les Bruins comptent sur des défenseurs moins coûteux et plus jeunes pour assurer leur avenir à la ligne bleue (Torey Krug, Matt Bartkowski, Dougie Hamilton) et doivent trouver des remplaçants pour les attaquants Nathan Horton et Jaromir Jagr, alors les jours de Ference à Boston pourraient être comptés. Il a connu toute une carrière avec les Bruins, remportant la Coupe Stanley en 2011, atteignant la grande finale à nouveau le mois dernier et devenant un des athlètes les plus impliqués dans sa communauté à Boston.

Ference est âgé de 34 ans et il vient de compléter un contrat de trois ans qui lui rapportait 2,25 millions $ par saison. Il peut encore jouer sur les deux premières paires de défenseurs et il amène un peu de tout. Plusieurs équipes devraient tenter de lui faire signer un contrat à court terme.

Valtteri Filppula

Filppula est intéressant pour des équipes à la recherche d’un joueur de centre de deuxième ou troisième trio. Il touchait 3 millions $ par année au cours de son précédent contrat de cinq ans avec les Red Wings de Detroit, qui font partie des équipes dans la course pour mettre la main sur Vincent Lecavalier, un signe qu’ils pourraient être prêts à laisser partir Filppula.

Filppula a évolué au centre pendant la majeure partie de sa carrière, mais a passé une bonne portion de la saison 2012-13 à l’aile gauche dans un rôle d’attaquant du top 6. Il a éprouvé des difficultés avec 17 points en 41 matchs avant d’amasser six points en 14 rencontres des séries.

Nathan Horton

Horton a indiqué aux Bruins qu’il voulait tester le marché des joueurs autonomes. Il devrait être un attaquant de puissance assez prisé, même s’il aura besoin d’une opération pour réparer une luxation à l’épaule.

Horton a passé la majorité de son temps à Boston sur un trio avec David Krejci et Milan Lucic. Il a connu des difficultés en 2012-13 avec 13 buts et 22 points en 43 matchs, mais il s’est resaisi en séries avec 19 points en 22 rencontres. Ses saisons 2010-11 et 2011-12 ont été écourtées en raison de commotions cérébrales.

Jaromir Jagr

À 41 ans, Jagr peut encore jouer. Il n’a pas été aussi productif qu’il l’aurait souhaité pour les Bruins en séries (aucun but, 10 mentions d’assistance), mais était tout de même dangereux avec sa force et sa capacité à contrôler la rondelle le long de l’aile droite.

Jagr veut encore évoluer dans la LNH la saison prochaine et il y a de fortes chances qu’il décroche un autre contrat d’un an. Il a amassé 35 points en 45 matchs avec les Stars de Dallas et les Bruins en 2012-13, alors qu’il a empoché 4,5 millions $.

Vincent Lecavalier

Il est déjà assuré de se faire verser plus de 30 millions $ au cours des 14 prochaines années par le Lightning de Tampa Bay en raison du rachat de son contrat, mais Lecavalier devra choisir entre environ une douzaine d’équipes qui veulent lui mettre la main dessus. Le Québécois pourrait conclure une entente de principe avec une équipe avant l’ouverture officielle du marché des joueurs autonomes.

Lecavalier a passé la majeure partie de son week-end à discuter avec bon nombre d’équipes, incluant les Red Wings, les Stars, le Canadien de Montréal, les Flyers, les Blues de St. Louis, les Maple Leafs, les Capitals de Washington et les Flames de Calgary.

Les directeurs généraux intéressés par ses services sont donc évidemment assez confiants que Lecavalier puisse être au minimum un joueur de centre no 2 à 33 ans. Il a inscrit 10 buts et récolté 32 points en 39 matchs l’an passé. Il a amassé 135 points en 168 rencontres au cours des trois dernières saisons.

NDLR: Lecavalier a signé un contrat mardi avec les Flyers de Philadelphie.

Mike Ribeiro

Ribeiro était le meilleur joueur de centre disponible sur le marché avant que Lecavalier ne soit racheté par le Lightning. Ribeiro, qui comme Lecavalier est âgé de 33 ans, vient de connaître une bonne saison en 2012-13. Il a amassé 49 points en 48 rencontres avec les Capitals, qui pourraient probablement encore l’utiliser comme joueur de centre no 2, mais qui ont jusqu’à maintenant refusé ses demandes de contrat.

L’ancien du Canadien voudrait un contrat de cinq ans, selon des sources. Les équipes intéressées par Lecavalier pourraient également avoir un oeil sur Ribeiro.

Rob Scuderi

Tout ce que fait Scuderi, c’est jouer pour des équipes gagnantes. Il a remporté la Coupe Stanley à deux reprises, une fois avec les Penguins en 2009 et une autre en 2012 avec les Kings de Los Angeles, qui veulent désespérément garder le vétéran défenseur.

Scuderi est âgé de 34 ans et son contrat précédent de quatre ans lui rapportait 3,4 millions $ par saison. Il n’a pas parlé de sa situation contractuelle publiquement jusqu’à présent, mais une des raisons pour lesquelles le directeur général des Kings Dean Lombardi a échangé le gardien Jonathan Bernier aux Leafs était pour faire assez de place pour tenter de resigner Scuderi.

Stephen Weiss

Le joueur de centre des Panthers de la Floride a été limité à quatre points en 17 rencontres au cours d’une saison 2012-13 marquée par une blessure au poignet. Il était considéré comme une possible monnaie d’échange jusqu’à ce qu’une opération ne mette fin à sa saison en mars.

Weiss, qui a touché 18,6 millions $ en six ans à son précédent contrat, a disputé 654 matchs avec les Panthers, au cours desquels il a inscrit 145 buts et récolté 394 points. Il pourrait s’avérer être une option moins coûteuse pour des équipes qui veulent de l’aide au centre et qui ne veulent pas payer pour un Lecavalier ou un Ribeiro.

Suivez Dan Rosen sur Twitter: @drosennhl

HAUT DE PAGE