Chicago bat Minnesota et passe au deuxième tour

vendredi 2013-05-10 / 1:00
Brian Hedger  - Correspondant LNH.com

CHICAGO – Après deux sorties expéditives des séries éliminatoires de la Coupe Stanley en autant d’années, les Blackhawks de Chicago se sont rachetés et ont retrouvé le sentiment de satisfaction qui vient avec une victoire d’une ronde de série.

Poussé par trois filets en deuxième période, Chicago a mis fin à la saison du Wild du Minnesota en l’emportant 5-1, jeudi au United Center, lors du match numéro cinq de la série quart de finale de l’Association de l’Ouest, avançant du même coup à la ronde suivante.

Marian Hossa a marqué une paire de buts pour mener la parade, tandis que Corey Crawford, qui a stoppé 19 tirs, a été particulièrement spectaculaire devant le filet, spécialement lors des vingt premières minutes de jeu, pour empocher un quatrième gain en séries. La victoire aide également le portier à venger une performance moins étincelante, soit une défaite lors de la première ronde des séries de l’an dernier, face aux Coyotes de Phoenix.

Le centre du quatrième trio Marcus Kruger et le centre du troisième trio Andrew Shaw ont également marqué, tout comme l’ailier gauche Patrick Sharp, alors que Chicago a continué de faire la démonstration de son attaque balancée qui rappelle cette formation qui a remporté la Coupe Stanley il y a déjà trois ans.

Cette marche vers l’honneur ultime marquait également la dernière série remportée par Chicago, un autre accomplissement que l’équipe peut rayer de sa liste des choses à faire cette saison. Les Blackhawks ont aussi mis la main sur le trophée du Président, étant la formation qui a accumulé le plus de points au classement (77) et aura donc l’avantage de la patinoire pour l’ensemble des séries.

Crawford et Ray Emery ont également uni leurs efforts pour remporter le trophée Jennings, étant les gardiens qui ont accordé le moins de buts (97), après avoir été étiquetés comme étant des points d’interrogation avant même le début de la saison par la majorité des experts. Emery est toujours aux prises avec une blessure au bas du corps dont la nature n’a pas été dévoilée mais il devrait être prêt pour la ronde suivante. Toutefois, Crawford devrait conserver son poste de gardien partant, à en juger par la qualité de son jeu face au Wild. 

Après avoir accordé un but sur le premier tir dirigé vers son filet en ouverture de série, un tir qu’il aurait dû arrêter de son propre aveu, Crawford a été solide tout au long de la série. Il a mérité un deuxième jeu blanc en carrière en séries lors du match numéro quatre, disputé au Xcel Energy Center mardi, un gain de 3-0, effectuant le gros du travail en première période lors du match numéro cinq pour tenir le Wild à l’écart de la feuille de pointage.

Faisant face à l’élimination, le Wild est sorti fort et avec acharnement dans le but de s’accaparer d’une avance rapide, Crawford a stoppé les dix tirs dirigés vers son filet, aidant à tenir au silence un jeu de puissance du Minnesota, résultat d’une pénalité décernée à Viktor Stalberg pour avoir violé un règlement sur les mises au jeu.

C’est ce qui a aidé les Blackhawks à reprendre l’initiative du match, menant directement au premier but de Hossa, un tir depuis le cercle gauche qui a eu raison du gardien du Minnesota Josh Harding du côté rapproché à 15 :39. La passe est venue du bâton du capitaine de Chicago, Jonathan Toews, qui a récolté son premier point dans cette série sur le jeu.

Il n’a pas fallu trop de temps à Hossa et Kruger pour augmenter l’avance en deuxième période. Kruger a marqué en contournant le filet pour déjouer Harding entre les jambières à 3 :19, puis Hossa a porté la marque à 3-0 un peu plus de trois minutes plus tard en gagnant une bataille pour le disque dans le demi-cercle de Harding, marquant du revers pour inscrire son troisième des présentes séries.

Torrey Mitchell du Minnesota a porté le compte à 3-1 à 10 :11, mais Shaw a marqué son premier en carrière en séries 35 secondes plus tard face à Darcy Kuemper, qui est venu en relève à Harding suite au deuxième filet de Hossa, pour redonner une avance de trois filets à Chicago.

Harding a entamé le match pour le Wild, même s’il avait quitté le match précédent après une période aux prises avec une blessure au bas du corps non divulguée après une poussée au filet de Jonathan Toews. Déjà privé du numéro un Niklas Backstrom, qui a été blessé au bas du corps lors d’un échauffement d’avant-match tout juste avant le premier duel de la série et qui n’a pas vu une minute d’action depuis, le Wild s’est retrouvé devant une mini crise devant le filet au moment où Minnesota faisait face à l’élimination.

Après tout, les trois gardiens ont participé à la séance de patinage de matin de match du Wild et Harding a fait savoir à son entraineur Mike Yeo qu’il était prêt à effectuer le départ. Il a été solide en première période, repoussant neuf des dix tirs de l’adversaire, mais les Blackhawks ont finalement eu raison de lui en deuxième.

Sharp a ajouté son cinquième but des séries à 6 :04 de la troisième à la faveur d’un jeu de puissance pour faire 5-1. Après coup, il ne restait qu’à regarder les secondes s’écouler au cadran pour voir les Blackhawks remporter officiellement cette série.

Chicago affrontera maintenant soit les Sharks de San Jose, l'équipe qui a terminé la saison au sixième rang dans l’Ouest et qui a balayé les Canucks de Vancouver pour poursuivre sa route, ou les Red Wings de Detroit, classés septièmes. Les Ducks d’Anaheim, qui ont terminé au deuxième rang, mènent leur série face à Detroit 3-2 et auront la chance de fermer les livres vendredi soir au Joe Louis Arena.

HAUT DE PAGE