Les Penguins dominent les Capitals 5-2

jeudi 2013-02-07 / 21:59
Chris Adamski  - Correspondant LNH.com

PITTSBURGH – Cela faisait presque six ans que les Capitals de Washington n’étaient pas repartis de Pittsburgh avec au moins un point en banque après une partie. Une explosion des Penguins en deuxième période a fait en sorte que cette séquence a pris fin.

Sidney Crosby et Evgeni Malkin ont chacun obtenu un but et deux mentions d’aide pendant la deuxième période, au cours de laquelle les Penquins ont touché la cible à cinq reprises, et les Penguins ont prolongé leur séquence de victoires consécutives à cinq, la plus longue du genre en ce moment dans la LNH, en l’emportant 5-2 contre les Capitals jeudi soir.

Tenus en échec pendant 26:59, les Penguins se sont inscrits au pointage par l’entremise de Malkin, qui a créé l’égalité 1-1 avec un but en avantage numérique. Moins de six minutes plus tard, Pascal Dupuis a donné les devants aux Penguins à l’aide du premier de quatre buts de Pittsburgh en 6:49.

James Neal et Matt Cooke ont inscrit deux buts en 11 secondes, et les Penguins ont continué leur surprenante transformation en deuxième période. Ils avaient en effet été dominés 11-2 au cours de la période médiane dans leurs six premières rencontres. En février, les Penguins ont maintenant le meilleur sur leurs adversaires au deuxième tiers par la même marque de 11-2.

Les Capitals, de leur côté, ont connu beaucoup de difficulté au deuxième engagement cette saison, accordant 19 buts et n’en marquant que six. Alex Ovechkin et Mike Ribeiro ont tous deux récolté un but et une passe pour Washington, qui a maintenant subi trois défaites de suite, et perdu cinq de ses six derniers matchs. Les Capitals se sont inclinés en temps réglementaire à Pittsburgh pour la première fois depuis le 18 février 2007, et ils avaient maintenu une fiche de 9-0-1 à leurs dix dernières visites.

La deuxième période productive des Penguins était leur première période de cinq buts depuis le premier engagement du match du 5 janvier 2011, alors qu’ils avaient signé un gain contre Tampa Bay.

Il s’agissait incidemment de la dernière partie qu’allait disputer Crosby cette saison-là en raison de ses blessures à la tête et au cou. Une semaine auparavant, Crosby avait vu sa séquence de 25 matchs avec au moins un point prendre fin. Il a maintenant amassé un point à ses six dernières rencontres, sa plus longue séquence du genre depuis celle de 25 parties à la fin de 2010.

Le but de Crosby jeudi soir, son cinquième de la saison, était un bel exemple de sa coordination main-œil, alors qu’il a frappé la rondelle au vol pour l’envoyer dans une cage béante à 19:38 de la deuxième période.

Il s’agissait du troisième but marqué sur le jeu de puissance dans cette période pour les Penguins. Crosby a aussi préparé le but de Malkin en supériorité numérique, alors qu’il lui a servi une passe qui a traversé le quatuor défensif des Capitals, dix secondes après que Karl Alzner ait été pénalisé pour avoir commis de l’obstruction. Malkin était fin seul dans le cercle des mises en jeu à la droite du gardien, et il a décoché un lancer des poignets qui a battu Michal Neuvirth dans le coin supérieur gauche, juste à l’intérieur du poteau. C’était le troisième de la saison pour Malkin.

Crosby a récolté une autre mention d’aide 5:50 plus tard lorsque Dupuis a complété un beau jeu de transition pour inscrire son troisième de la campagne. Quatre joueurs de Pittsburgh ont touché à la rondelle en quelques secondes, et le jeu s’est transporté du territoire des Penguins jusqu’à Dupuis, qui a glissé le disque sous Neuvirth. Ce but a convaincu l’entraîneur des Capitals, Adam Oates, de retirer son gardien de 24 ans de la partie.

Son remplaçant, Braden Holtby, n’a guère fait mieux. Tout d’abord, il a cédé devant Neal alors que Washington évoluait à court d’un homme. Neal, qui a touché la cible à 40 reprises la saison dernière, marquait ainsi son premier but à domicile cette année à 16:33.

Cooke a rapidement porté la marque à 4-1 avec son deuxième filet de la saison, alors qu’il a dégainé après une mise en jeu remportée par Brandon Sutter. Le lancer des poignets bas de Cooke a touché l’intérieur du poteau à la gauche de Holtby avant même que ce dernier ait pu voir quoi que ce soit.

L’une des seules choses que les Penguins ont fait de mal a été de laisser leurs adversaires s’inscrire au tableau les premiers pour la deuxième fois seulement en 11 parties cette saison. Ribeiro a marqué après 4:12 de jeu en première période, lorsqu’il a trompé la vigilance de Marc-André Fleury, qui avait perdu son casque.

Les Penguins argumentaient que le but aurait dû être refusé, mais la décision a été maintenue, et avec raison. Lorsqu’un gardien perd son casque pendant que l’équipe adverse a possession de la rondelle, la règle 9.5 mentionne que « le jeu doit être arrêté seulement s’il n’y a pas de chance de marquer immédiate et imminente ».

Ovechkin a récolté une mention d’aide sur le jeu, et il a réussi à amasser un deuxième point dans un match pour la première fois de la saison quand il a marqué en avantage numérique alors qu’il restait 11:26 à écouler en troisième période. Après avoir été limité à un but et une passe à ses six premières parties de la saison, Ovechkin revendique maintenant cinq points à ses cinq dernières rencontres.

HAUT DE PAGE